Extrait de l’intervention de Jean-François Colosimo

Extrait de l’intervention de Jean-François Colosimo

Enfin et pour le dire paradoxalement, ce qui guette l’orthodoxie, c’est de s’occidentaliser comme elle le fait en ce moment en Russie, non pas parce que l’orthodoxie serait l’orthodoxie éternelle servant le pouvoir, mais parce que justement cette orthodoxie en est même venue à produire une doctrine sociale…. Elle veut à tout prix faire semblant d’être une grande Église comme en Occident. Plus l’orthodoxie va s’occidentaliser d’une mauvaise manière, plus l’Europe va être désorientée parce que l’orthodoxie ne pourra pas lui ramener cette part d’Orient qui lui est indispensable. La question n’est pas de savoir s’il faut inscrire les racines chrétiennes de l’Europe dans une vague constitution décidée par quelques technocrates, la question est de savoir si d’abord les chrétiens, ensemble, peuvent résoudre ce divorce originel qui a fait notre Europe d’aujourd’hui et qui explique une grande partie de sa vacuité actuelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published.